L'entreprise ...

Notre entreprise se situe au centre de Menin, sur la frontière Franco-Belge et Wallonne. Depuis sa fondation en 1830 elle a subi les influences de la facture d'orgue française. Le facteur d'orgues Aristide Cavaillé-Coll a joué un rôle important dans le développement de notre travail à l'époque. Parcontre, le mouvement néo-baroque du début des années '60 n'a guère influencé nos méthodes.

Aujourd'hui, nous construisons et réparons aussi des orgues autres que ceux purement mécaniques. Entre autres, nous restaurons des sommiers à pistons et des machines Barker. Apart l'entretien et l'optimalisation, nous restaurons environ cinq orgues par an. Dans la plupart des cas, il s'agit d'instruments construits après ± 1850. De temps à autre, nous construisons un orgue neuf.

Dans la mesure du possible, nous appliquons une technologie moderne. A notre avis, un facteur d'orgue devrait orienter ses méthodes vers le futur, comme avant les années soixante, et non vers un passé lointain.

 

Direction ...

"Andriessen Orgelbouw Anneessens bvba" est dirigé par l'ingénieur Paul Andriessen, né en 1961 à Alkmaar (Pays-Bas), fils d'un facteur d'orgue.

En 1984, il achève ses études d'ingénieur industriel en électronique, option technique de réglage à l'Ecole Industrielle Supérieure de Courtrai.

En 1988, après ses études en facture d'orgues - entre autres aux Pays-Bas et aux Etats Unis où il s'engage dans les cours d'orgue auprès de Edward Zimmerman - il reprend l'atelier Andriessen-Anneessens de son père.

Aujourd'hui, son travail comprend l'optimalisation et l'entretien de plus de 200 orgues, du plus petit comme celui de l'Eglise Saint-Pierre à Oostkamp accordé en tempérament mésotonique au plus grand, l'orgue à 5 claviers de la Cathédrale Saint-Baafs de Gand, accordé en tempérament égal.

Apart la traction mécanique, il se spécialise surtout en d'autres systèmes de traction.